La loi travail a-t-elle un avenir ?

Malgré la promulgation du texte et l’essoufflement probable des manifestations, la bataille continue sur le terrain juridique et par l’action syndicale, entreprise par entreprise.

Erwan Manac'h  • 14 septembre 2016 abonné·es
La loi travail a-t-elle un avenir ?
© Photo : Carly Triballeau/AFP.

En pleine tempête, le gouvernement a choisi de mettre les pleins gaz. La loi travail promulguée le 8 août doit être suivie, d’ici à la fin de l’année, par la publication de 141 décrets d’application, selon l’échéancier publié par le cabinet du ministre. Un travail colossal pour des services déjà surchargés, dans un délai qui paraît intenable.

Cette accélération devrait ouvrir le second acte de la mobilisation contre la loi travail : la guérilla juridique. Hormis deux égratignures, le texte est passé sans blocage devant le Conseil constitutionnel (présidé par Laurent Fabius). Les décrets d’application devraient eux aussi passer comme une lettre à la poste devant le Conseil d’État, car la chambre sociale de l’organe est présidée par un certain Jean-Denis Combrexelle, haut fonctionnaire et champion de longévité à la direction générale du Travail. C’est lui qui a rédigé le rapport pour la réécriture du code du travail, qui donnait le coup d’envoi, il y a un an presque jour pour jour, de la loi travail. C’est encore lui qui préside le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique Travail
Temps de lecture : 6 minutes

Pour aller plus loin…

« Emmanuel Macron défend les intérêts des plateformes contre ceux des travailleurs »
Entretien 20 février 2024

« Emmanuel Macron défend les intérêts des plateformes contre ceux des travailleurs »

Alors que le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil de l’Europe s’étaient mis d’accord pour instaurer une présomption de salariat pour les travailleurs des plateformes, Emmanuel Macron a réussi à faire échouer le projet de directive. Entretien avec Leïla Chaibi, députée européenne LFI.
Par Lucas Sarafian
Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc
Analyse 19 février 2024

Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc

Marginalisé par les troupes macronistes, le mouvement mélenchoniste refuse de revoir sa stratégie de la conflictualité. Les plus unionistes des ex-alliés de la Nupes tentent de déconstruire le récit du gouvernement et de la majorité. Mais le bruit et la fureur sont toujours d’actualité.
Par Lucas Sarafian
Catherine Vautrin, ministre de la Santé et (pas vraiment) du Travail
Travail 16 février 2024

Catherine Vautrin, ministre de la Santé et (pas vraiment) du Travail

Depuis son arrivée à la tête d’un « superministère » regroupant le Travail, la Santé et les Solidarités, Catherine Vautrin ne s’est que très peu exprimée sur le sujet du travail, abandonnant des agents du ministère inquiets et laissant les politiques libérales être décidées à Matignon.
Par Pierre Jequier-Zalc
L’arrêt menstruel, « un sujet de société et de santé publique »
Droits 14 février 2024

L’arrêt menstruel, « un sujet de société et de santé publique »

Le Sénat examine ce 15 février un texte qui permettrait aux femmes de bénéficier d’un arrêt de travail et d’un suivi médical en cas de règles douloureuses. Le bilan dressé par les communes ayant testé le dispositif apparaît positif. Mais le texte pourrait être bloqué par la droite.
Par Luna Guttierez