Syrie : L’impossible paix avec Bachar Al-Assad

Politis  • 5 janvier 2017
Partager :
Syrie : L’impossible paix avec Bachar Al-Assad
© LOUAI BESHARA / AFP

La paix russe s’annonce difficile. Après avoir écrasé Alep-Est sous les bombes, la Russie tente de promouvoir une trêve assortie d’une amorce de négociation avec certaines factions rebelles, l’Iran et la Turquie. Mais, après quatre jours de relative accalmie, le régime a recommencé à bombarder Wadi Barada, une région tenue par les rebelles, à 15 kilomètres de Damas. Un secteur stratégique où se trouvent les principales sources d’approvisionnement en eau potable pour quatre millions d’habitants. Le régime bombarde également la ville rebelle de Rastane, dans la province de Homs. En réponse à ces violations du cessez-le-feu, les factions rebelles ont décidé de quitter la table des négociations.

Impossible évidemment de mettre au jour le rôle de la Russie dans cet imbroglio. On ignore si Moscou est impuissant à imposer la trêve à son allié syrien, ou si cette tentative de liquider toutes les positions des rebelles, sous couvert d’une trêve en trompe-l’œil, procède d’un double jeu. Ce qui est certain, c’est que les assurances données par le Kremlin à Bachar Al-Assad, qui serait maintenu au pouvoir jusqu’à d’hypothétiques élections dans plusieurs années, encouragent le dictateur syrien à multiplier les offensives, aidé en cela par le Hezbollah libanais. Le régime peut d’ailleurs faire valoir qu’il bombarde des positions du Fateh Al-Sham (ex-Front Al-Nosra). Vrai ou faux, cet alibi s’appuie sur le fait que ce mouvement jihadiste a été exclu de la trêve. Or, ses positions sur le terrain sont souvent mêlées à celles des autres factions rebelles. Ce qui, du point de vue du régime syrien, autorise toutes les offensives. Cette situation témoigne aussi de l’impossibilité d’envisager une paix véritable avec le maintien au pouvoir de Bachar Al-Assad.

Monde
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »
Résistance • 25 janvier 2023 abonné·es

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »

Deux ans après le coup d’État militaire, le mouvement de résistance pro-démocratie ne fléchit pas. Cependant, l’issue de sa lutte dépend du renforcement des soutiens extérieurs, jusque-là timides.
Par Patrick Piro
« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »
Entretien • 4 janvier 2023 abonné·es

« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »

Le chercheur béninois Francis Laloupo étudie depuis longtemps les enjeux géopolitiques de l’Afrique et les conflits qui y émergent, particulièrement en Afrique de l’Ouest. Cette région connaît aujourd’hui des soubresauts qui contrecarrent ses avancées vers la démocratie. L’ex-colonisateur français en porte une responsabilité non négligeable, estime le chercheur.
Par Patrick Piro
Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni
Monde • 14 décembre 2022 abonné·es

Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni

Depuis l’élection du gouvernement d’extrême droite en Italie, les mouvements pro-vie et anti-genre prennent de l’ampleur et s’emploient à infléchir la législation dans le sens de leurs combats.
Par Irene Fodaro
De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens
Répression • 9 décembre 2022 abonné·es

De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens

Accusés de tous les maux par Ankara et par Téhéran, les partis d’opposition et les groupes rebelles kurdes vivent des heures très difficiles en Irak et en Syrie. Si la « communauté internationale » ne cache pas sa préoccupation, personne ne semble en mesure de mettre fin à un cycle devenu infernal. Décryptage.
Par Laurent Perpigna Iban