Cérémonies secrètes

Les compositions de Winter Family sont autant d’univers sombres et énigmatiques.

À l’écoute de certains disques, il apparaît comme une évidence que l’on pourrait classer les musiques en deux catégories, celles qui savent générer et conserver leur propre mystère, et d’autres, totalement transparentes. Mystère ou point aveugle, pour reprendre la terminologie de l’écrivain espagnol Javier Cercas parlant de certains romans, ceux qu’il juge dignes d’intérêt, dont l’intention, partant d’une ou plusieurs questions, n’est pas d’apporter une ou des réponses mais d’envisager le maximum de…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents