Le mythe du « self-made man » des banlieues

Dans les quartiers, le taux de chômage des jeunes est de 45 %.

D’un côté, Emmanuel Macron flatte « l’élite des banlieues » ; de l’autre, il défend le modèle Uber pour s’en sortir. Les jeunes des quartiers n’auraient-ils d’autre perspective que de travailler 60 heures par semaine, sans protection sociale, pour un simple Smic, déduction faite de la commission d’Uber et des frais inhérents au véhicule ? Mais, avec « un costume, une cravate », « ils entrent dans la dignité ». Est-ce cela, la dignité, Monsieur le Président ? Emmanuel Macron propose de développer des…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents