Mathilde Panot, la voix des invisibles

Entrée en politique depuis peu, la jeune députée de la France insoumise est engagée depuis dix ans auprès des oubliés de la République.

Au sein du groupe de La France insoumise à l’Assemblée, Jean-Luc Mélenchon pourra compter sur la fidélité de cette jeune députée, à qui il a mis le pied à l’étrier de la politique. À 28 ans, Mathilde Panot ne l’a toutefois pas attendu pour mettre ses idées en acte. L’Orléanaise d’origine, passée par Sciences Po-Nancy (filière relations internationales) puis par Science Po-Paris, s’est engagée dès ses premières années d’études. À 18 ans, elle devient bénévole à ATD Quart Monde et côtoie, pendant huit ans,…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents