Parlez-moi Tricot

Avec son Tribute to Lucienne Boyer, le Grand Orchestre du Tricot réussit une superbe alchimie.

C’est en 2012 que naissent les Soirées Tricot, concept « débridécontracté » inventé par le Tricollectif pour donner à entendre, à voir et promouvoir, à déguster, offrir et partager en version intégrale les musiques des dix (le cœur du groupe) plus trente et quelques jazzmen qui les animent. Soit deux à cinq jours de concerts et de rencontres improvisées dans un cadre prévu pour diverses sortes de détente conviviales et compatibles, hautement musicales et généralement peu onéreuses, « dans la plus pure…

Il reste 74% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents