« Le Maître est l’enfant » : La liberté, c’est classe

Alexandre Mourot promène sa caméra dans l’une des plus anciennes écoles Montessori.

Ingrid Merckx  • 27 septembre 2017 abonné·es
« Le Maître est l’enfant » : La liberté, c’est classe
© Photo : DR

Pas d’agitation, pas de cris, pas de maître qui s’époumone… La classe que filme Alexandre Mourot est un espace d’intense activité où les enfants s’auto-éduquent en suivant l’élan de leurs compétences naturelles. Une école Montessori comme il en existe dans les livres et quelques endroits préservés, avec la voix de la maîtresse pédagogue en off. C’est à se demander pourquoi tous les élèves ne sont pas éduqués dans un esprit d’épanouissement similaire.

Éduqués au sens large, car l’un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes