Gens-monde et Mère-nature

Rendez-vous avec la planète au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

Son père l’a sculpté dans une souche de saule ramassée au bout de la toundra. Sa mère lui a fait des petites bottes en cuir de phoque et une parka en peau d’écureuil, et ils l’ont couché dans leur maison de glace. Dès son réveil, Cœur-des-Forêts se met à courir dans la neige, pressé par l’urgence : rappeler aux hommes qu’ils « oublient la nature, arrachent les racines et se détruisent eux-mêmes ». Il traverse la rivière, monte à dos d’ours, de caribou et de chouette blanche, jusqu’à la ville. Là, il parle…

Il reste 81% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents