« Génération.s » : Hamon opte pour la politique inclusive

Après son faux départ du 1er juillet dernier, la formation de l'ex-candidat socialiste à la présidentielle a annoncé son nouveau nom, et s'est positionnée en mouvement rassembleur à gauche.

L'écriture inclusive, ça ne concerne pas que le féminin. La preuve par « Génération.s », le nouveau nom (à point) du mouvement de Benoît Hamon. Réunis au Mans samedi 2 décembre pour leur convention de lancement, l'ex-socialiste et ses troupes ont souhaité démontrer qu'ils optent pour une politique qui se conjugue au pluriel : rassembleuse à gauche et ouverte sur l'Europe, elle veut aussi incarner la France dans sa diversité. À la tribune de la grande salle du Palais des Congrès, devant quelque 2 000…

Il reste 85% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’Etat »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents