« Madame Hyde », de Serge Bozon : Le feu de la connaissance

Avec Madame Hyde, Serge Bozon signe un film dont la dimension fantastique porte une réflexion sur la transmission.

Après Tip Top (2013), Serge Bozon retrouve Isabelle Huppert – on se demande dans quel film, aujourd’hui, la comédienne ne tourne pas, sans se plaindre outre mesure tant, souvent, elle excelle ; c’est le cas ici… Dans Madame Hyde, Isabelle Huppert interprète une professeure de physique dans un lycée de banlieue. Elle est continuellement chahutée dans sa classe par manque d’autorité et pour l’aridité de ses cours théoriques, sans travaux pratiques parce qu’elle estime les élèves trop inexpérimentés pour…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents