Le gouvernement fait sauter le verrou syndical

L’État reprend la main sur l’assurance chômage et pourrait enterrer le paritarisme hérité de la Résistance.

Erwan Manac'h  • 25 avril 2018 abonné·es
Le gouvernement fait sauter le verrou syndical
© photo : Au siège du Medef, lors des négociations de février 2016.crédit : DOMINIQUE FAGET/AFP

C’est un sujet qui ne fera pas la une du « 20 heures ». La remise en cause du paritarisme, ce principe hérité de la Libération selon lequel les salariés et les employeurs gèrent conjointement l’assurance chômage, la formation et la Sécurité sociale, est pourtant une révolution dans le paysage social.

La majorité ne cache pas ses intentions de porter le coup de grâce à cette « espèce de paritarisme qui ne représente plus grand-chose », selon Aurélien Taché, rapporteur de la loi sur le chômage, la formation professionnelle et l’apprentissage (1). Et c’est désormais officiel,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Travail
Publié dans le dossier
Chômeurs : Le tri par le vide
Temps de lecture : 6 minutes