Cannes : La critique à l’heure du gala

Les responsables du Festival de Cannes ont décidé de bouleverser le calendrier des projections, pénalisant la presse.

C’est un changement qui, à l’extérieur du Festival de Cannes, dont la 71e édition s’ouvre mardi 8 mai, peut paraître bénin. Le délégué général, Thierry Frémaux, et le président, Pierre Lescure, ont décidé de modifier la grille des projections destinées aux journalistes. Depuis des décennies, celles-ci avaient lieu légèrement en avance par rapport à la projection officielle (celle de la montée des marches, en présence des équipes). C’est-à-dire que les films officiellement projetés tel soir étaient vus par…

Il reste 79% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.