Une terreur noire

Le nouveau film de Roberto Minervini dresse un portrait délicat des communautés africaines-américaines à La Nouvelle-Orléans.

Pauline Guedj  • 4 décembre 2018 abonné·es
Une terreur noire
© photo : Shellac-films

En 2015, paraissait Une colère noire de Ta-Nehisi Coates, autobiographie d’un journaliste africain-américain et réflexion sur le poids du racisme sur son existence. Au cœur du livre, qui connut un succès immense et fut auréolé du National Book Awards, se trouvait une idée phare :

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 3 minutes