« Grand débat » : Macron cadenasse ses shows

Des participants dénoncent « une mascarade ».

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Alors que les commentateurs s’extasient sur « la performance » d’Emmanuel Macron lors des deux premiers shows destinés à lancer son « grand débat », deux maires présents à Souillac (Lot) dénoncent qui « une mascarade », qui « un grand floutoir ». « Le président Macron a eu l’audace de dire que c’était un débat sans filtre. Or il n’y a eu que des filtres », dénonce René Revol, maire (LFI) de Grabels (Hérault), qui avait fait 4 h 30 de route pour porter les revendications de ses administrés consignés dans un cahier de doléances. « Aucun citoyen présent, des barrages à plus de 10 kilomètres, des contrôles d’identité dans tous les sens… », raconte-t-il dans une vidéo sur Facebook. Et de poursuivre : « Qui présidait le débat ? Un ministre. [...] Qui choisissait les intervenants par département ? Les préfets du département. » Pas étonnant dans ces conditions que le représentant des maires ruraux du Lot ait été le seul, parmi plus d’une trentaine d’interventions, à bousculer M. Macron. « Les intervenants avaient été bien choisis pour qu’il n’y ait pas de vagues », note Gérard Poujade, maire (PS) du Séquestre (Tarn). « Dans le rang où j’étais assis, nous étions quatre à vouloir contredire » le Président, écrit-il sur son blog. Comme René Revol, ils n’auront pas eu la parole, « donnée très majoritairement à des élus proches du pouvoir » pour un « exercice » qui aura été « une mise en scène du programme et du plan d’action de Macron et jamais un débat ».


Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents