« Haut perchés » : Musique de chambre

Dans _Haut perchés_, Olivier Ducastel et Jacques Martineau réunissent cinq personnages souffrant de leur amour pour un même homme. Un film dans un appartement à grand spectacle.

Christophe Kantcheff  • 24 juillet 2019 abonné·es
« Haut perchés » : Musique de chambre
© photo : Trois cœurs brisésnen quête de réponsesnsur leur bourreau. crédit : Épicentre films

Réunis avec Veronika, Nathan et Lawrence, Marius et Louis ne se connaissent pas – pas plus que les autres –, ne se draguent pas, et pourtant le premier esquisse un baiser vers le second. En tout début de film, ce geste presque imperceptible pose un lien, une parenté. Geoffrey Couët et François Nambot, qui endossent les rôles de Marius et Louis dans Haut perchés, étaient aussi les interprètes des deux héros, ceux-là très amoureux, du film précédent d’Olivier Ducastel et Jacques

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 5 minutes