La Clef ouvre à nouveau

Un an et demi après la fermeture du cinéma associatif du Ve arrondissement de Paris, d’anciens salariés ont décidé d’investir le lieu.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Un vent de résistance culturelle souffle dans le Ve arrondissement de Paris. En avril 2018, la fermeture du cinéma La Clef, malgré une mobilisation des salariés et des spectateurs, laissait le champ ouvert à la spéculation immobilière. Un an et demi plus tard, alors que se profile une vente en octobre, d’anciens salariés ont décidé d’investir le lieu.

« L’occupation du cinéma La Clef est certainement irrégulière au regard du droit commercial, mais ce droit compte peu quand il s’agit de la survie d’un cinéma, le seul et dernier cinéma associatif de Paris ! » disent-ils dans un communiqué.

L’objectif : maintenir le lieu, rebaptisé provisoirement La Clef Revival, tel qu’il a toujours été : un cinéma associatif programmant des films d’auteur et des films engagés. D’ici là, une projection faisant peu ou prou écho à cette lutte est organisée chaque soir à 20 heures (tarif libre).

Ont ainsi déjà été montrés Kashima Paradise, de Yann Le Masson, Bande de flics, de Robert Aldrich, Méditerranée, de Jean-Daniel Pollet… Il va sans dire que l’équipe occupante a besoin de tous les soutiens possibles.

La Clef Revival, cinéma La Clef, 34, rue Daubenton, Paris Ve. @LaClefRevival sur Twitter et Facebook.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents