Christian Prigent : Notes pour rester droit

_Point d’appui, 2012-2018_ est le journal d’un poète préoccupé par les implications politiques de l’écriture. Christian Prigent y parle de littérature, de cinéma, de questions de société, d’amour…

Christophe Kantcheff  • 18 décembre 2019 abonné·es
Christian Prigent : Notes pour rester droit
© DESPATIN & GOBEL/AFP

Christian Prigent résiste encore et toujours. Même s’il est conscient que notre époque n’est pas à l’invention formelle ni à la théorie, il ne lâche rien. Au tournant des années 1968 et 1970, il a fait partie des avant-gardes autour d’une revue poétique dont il est l’un des fondateurs, TXT, qui liait dans un même mouvement audaces esthétiques et révolution.

Une fois cette période recouverte par un grand assagissement confinant à l’esprit de restauration, Prigent, non sans un regard rétrospectif amusé, n’a pas dévié. Depuis cette époque, il a étoffé sa palette, écrivant des textes en vers, des récits en prose à résonance autobiographique, des essais qui étayent sa démarche d’un point de vue conceptuel.

Il excelle aussi dans l’exercice de la performance (1). Le tout avec cette conviction : « Faire poésie : tenter de rafraîchir sa vision du monde (et si possible celle des quelques-uns qui liront). Sortir de la langue quelque chose que jamais elle n’a

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 5 minutes