Enseignants : « Le gouvernement veut nous précariser »

Pour le personnel enseignant, la réforme des retraites est la goutte d’eau qui fait déborder le vase après deux années de mesures très contestées.

U n climat de nervosité ». C’est ainsi que Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a résumé le mouvement social qui agite l’Hexagone depuis le 5 décembre, lors de sa rencontre, le 16 décembre, avec le syndicat enseignant Snes-FSU, représenté par sa secrétaire générale, Frédérique Rolet. « Il nous demande d’être “raisonnables” et de jouer le jeu d’une revalorisation, mais il ne nous donne que très peu d’explications, rapporte-t-elle. Nous restons dans l’absence de visibilité sur ce qui va…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.