L’acte III de la mobilisation pour les retraites

Politis était de nouveau avec les manifestants du 17 décembre, pour la troisième journée de manifestations contre la réforme des retraites. A Paris, la rue ne désemplit pas. Reportage et rencontres, en sons et en images.

Nadia Sweeny  • 18 décembre 2019 abonné·es
L’acte III de la mobilisation pour les retraites
© PHOTO: Samuel Boivin / NurPhoto / AFP

C’est encore la police qui a ouvert le bal de la grande manifestation du 17 décembre. Une démonstration de force qui laisse pantois les Parisiens, et les poussent à quelques réflexions…

Après vérification sur plusieurs équipes, peu d’entre eux arborent leur RIO – numéro d’identification, normalement obligatoire… Certains sont même complètement impossibles à reconnaître.

Puis, sur les marches de l’Opéra Bastille, grand moment d’émotion avec les chœurs et l’orchestre de l’Opéra de Paris, impactés de plein fouet par la retraite sauce Macron.

Voici les paroles :

Ohé artisans, musiciens et danseurs, c’est l’alarme !Ce soir, le spectacle connaitra le silence et les larmesMontez sur la scène, faites entendre la colère, camarades !Nos armes, simplement la musique, et notre art pour paradesOhé, gestionnaires, actionnaires, ministères, tuez viteOhé saboteurs, attention aux retours, dynamitesC’est nous qui jouons, qui chantons sur les planches pour nos frèresRetraites amputées, assassinés qui nous poussent en galèreIl y a des pays où les gens au creux des lits font des rêvesIci nous, vois-tu, nous on chante et on nous

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)