Vous avez demandé les secousses ?

Le contrebassiste de l’Art Ensemble Of Chicago publie un premier album copieux et réussi.

Si Junius Paul n’était pas l’actuel contrebassiste de l’Art Ensemble of Chicago, on ne se serait sans doute pas précipité sur son premier album solo. Mais la formation est tellement mythique que la simple évocation de son nom, et par extension tout ce qui la touche de près ou de loin, suscite l’intérêt. Il faut dire que ce collectif libertaire formé en 1969, parangon du free-jazz, était particulièrement haut en couleur, par sa musique, la mise en scène de ses concerts, les vêtements et les traits peints…

Il reste 81% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents