Bas les masques ! Un appel de soignant.e.s pour construire un mouvement populaire !

Plus de 330 infirmier.e.s, aide-soignant.e.s, médecins, psychologues, etc. invitent à construire un mouvement populaire pour faire advenir un « monde d'après » plus juste, sans attendre un « après-crise ».

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Nous sommes des soignant.e.s et professionnel.le.s de la santé d’horizons divers. Bouleversé.e.s et en colère, nous décidons de nous lever et de crier haut et fort « Bas les masques ! » Nous disons stop aux mensonges, à l’hypocrisie et au cynisme du gouvernement !

Nous lançons un appel à tous nos collègues professionnel.le.s de santé et du médico-social qui partent travailler la boule au ventre.

Un appel aux « travailleurs et travailleuses essentiel.le.s », aux « premier.e.s de corvée », qui sont exposé.e.s pour faire tourner la machine.

Un appel à toutes les personnes qui n’en peuvent plus de cette gestion de crise calamiteuse, de ce qu’elles endurent depuis des années, d’un système économique, politique et social désastreux.

Retrouvons-nous dès maintenant pour construire un mouvement populaire. Partout, nous devons nous organiser sans attendre un « après-crise » illusoire. Sans cela, les perspectives sont sombres.

L’endettement des États aujourd’hui servira de justification aux politiques d’austérité de demain. Ces mêmes politiques qui ont déjà broyé nos services publics et nos systèmes de santé, d’éducation et de justice. Au prétexte de l’état d’urgence sanitaire, des mesures seront mises en œuvre au service de la surveillance généralisée, du tout sécuritaire faisant infuser dans les esprits la peur, le repli et la stigmatisation.

Alors construisons ensemble dès aujourd’hui des lendemains heureux. L’avenir sera ce que nous déciderons d’en faire ! Le « monde d’après », nous le voulons juste, centré sur l’intérêt du plus grand nombre et non sur la recherche du profit au bénéfice de quelques-uns.

Face à la crise actuelle, nos objectifs prioritaires sont clairs :

  • Nous exigeons que des moyens urgents soient immédiatement réunis pour faire cesser la pénurie d’équipements de protection.

  • Nous exigeons des mesures d’urgence pour une vie digne pour les plus vulnérables.

  • Nous exigeons que les aides financières octroyées avec l’argent public aillent en priorité à nos services publics et que tous les professionnels essentiels à notre société soient enfin rémunérés à leur juste valeur.

  • Nous voulons mettre fin à ce système qui broie les vies au nom du profit, et construire ensemble une société plus juste, plus équitable, un monde où le soin et la solidarité seront enfin des fondamentaux.

Les actions que nous proposons, pour le moment, sont simples :

  • À tou·tes les professionnel.le.s de santé, du médico-social et du social qui se reconnaissent dans cet appel : rejoignez-nous, partagez vos témoignages.

  • À tou.te.s les travailleurs.euses « essentiel.le.s », aux « premier.e.s de corvée » qui font tourner la machine : rejoignez-nous également, partagez vos témoignages, construisons un mouvement large au-delà de nos secteurs.

  • À toutes et tous : faisons de chaque mardi une journée de mobilisation à nos fenêtres pour la défense d’un système de santé plus juste, et l’avènement d’un « monde d’après » égalitaire (concert de casseroles, banderoles, etc). Et continuons de déposer des plaintes en justice (plaintecovid.fr).

Sortons de l’isolement et retrouvons-nous (sur les réseaux sociaux dans un premier temps). Partageons nos témoignages, nos idées, nos actions. Organisons-nous pour construire un grand mouvement populaire !

« Bas les masques ! » n’est affilié à aucun parti, aucun syndicat, aucune organisation préexistante. Ça n’est pas un collectif figé et délimité, mais une initiative plurielle ouverte à tous et toutes. N’hésitez pas à la diffuser partout autour de vous !

Pour rejoindre l’initiative "Bas les masques !" :

L’appel est encore ouvert à signature :

Pour les individus, signez l’appel ici : https://baslesmasques.co/index.php/je-signe-lappel/

Pour les collectifs/organisations, signez l’appel ici : https://framaforms.org/signature-de-lappel-bas-les-masques-1587756545

PREMIER·ES SIGNATAIRES :

Lucile Jaubert, étudiante infirmière en gériatrie à Paris ; Mehdi Basfao, psychologue en hôpital psychiatrique, Aix-en-Provence; Sabrina Ali Benali, médecin urgentiste à Paris ; Elsa, IDE en renfort dans une unité Covid dans le 93 ; Karim Khelfaoui, médecin généraliste, volontaire au SAMU à Marseille ; Alexandra, psychologue clinicienne, service d’accueil des urgences ; Mathieu Bellahsen, psychiatre responsable d’un secteur de psychiatrie en banlieue parisienne ; Jérémie Fougerat, médecin généraliste à Poitiers ; Pavlos, infirmier en pédiatrie ; Eugénie, interne en psychiatrie, urgences de Bobigny ; Lucien Cavelier psychologue membre de l'association C19 ; Laura, psychologue clinicienne en psychiatrie en région parisienne ; Adrien, anesthésiste-réanimateur; Salomé, interne de médecine générale, Ardèche ; Maeva, interne en psychiatrie; Hervé Bokobza, psychiatre, Saint-Jean-de-Vedas; Loriane Bellahsen, psychiatre chef de service, hôpital de jour Santos Dumont, Paris ; Maeva, interne en psychiatrie ; Carl Lugrin, médecin généraliste, urgence à domicile, Paris ; Marie Hélène Lottin, psychiatre ; Vladimir Adrien, psychiatre, APHP Paris ; Monique D’Amore, psychiatre, Aix-en-Provence ; Pascale Raymon, assistante sociale, Aix-en-Provence; Laurence Beer, pédopsychiatre, Maisons-Laffitte; Sarah Colin, psychiatre hospitalier, Centre Antonin Artaud, Reims ; Baptiste Garreau, psychologue, hôpital public, Asnières sur Seine ; Claudie, psychologue, Poitiers; Valentine, Interne de psychiatrie, Nantes; Mathieu Le Meledo, pneumologue réanimateur, Paris; Julia Devianne, internes en neurologie, Paris; Collectif des Blouses Noires, Hôpital du Rouvray, Rouen; Vincent Davy, interne de neurologie, Paris; Sylvie Barreteau, pédopsychiatre, praticien hospitalier, EPS Rogerprevot, Asnières; Marie Pluzanski, médecin généraliste retraitée, Université de Poitiers ; Anne Souciet, médecin de PMI, Mairie de Paris; Philippe Bichon, psychiatre, clinique La Borde, Blois; Olivier Esnault, ISP Cadre supérieur de santé, Marseille ; Catherine Lemoine, psychiatre, Paris; Sandrine Bascoul, psychologue, Valence; Mathieu, usager, secteur 4, Reims; Yves de l'Espinay, infirmier psychiatrique retraité, Val d'Oise; Martin Pavelka, pédopsychiatre, service public Essonne; Jean-Marc Devauchelle, aide-soignant, secrétaire général fédération SUD Santé Sociaux, Paris; Serge Edet, ISP retraité; Nathalie Baconnais, infirmière, CHS Blain, Saffré; Christine, cadre de santé, Paris; Hélène C, psychologue clinicienne, Poitiers; Yves Gigou, cadre supérieur de santé, psychiatrie, Villejuif ; Danièle Silva, psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, fonction publique hospitalière, Bordeaux ; Virginie Périlhou, infirmière, psychiatrie, Lavaur; Audrey Sykes, psychologue, Paris; Pierre Delion, PU-PH Émérite, Lille ; Patrick Chemla, Psychiatre, Centre Artaud Reims ; Véronique Gilbert, psychologue clinicienne Hospitalier (néonatalogie), Paris; Julia Duplessy , Infirmière psy, Val-de-marne; Jean-Pierre Martin, psychiatre, consultant Médecins du monde, Paris; Sophie Semet, psychologue, La Charité sur Loire; Véronique Egal, Psychiatre Psychanalyste; Sarah Gatignol, Psychiatre, Praticien Hospitalier, secteur Asnières-sur-Seine; Isabelle Moulin, infirmière Art-Thérapeute en psychiatrie, Orne; Flore Rodriguez, infirmière libérale; Nathalie Decultieux, Infirmière centre de rééducation de Ste Clotilde, St Pierre, Ile de la Réunion ; Magali Portal psychologue clinicienne haute corse; Costes Jérôme, Infirmier en psychiatrie, hôpital Lavaur; Guénaëlle Le Guennic,Infirmière en psychiatrie adulte, Groupe Hospitalier du Havre; Myriam Colombies, Médecin en PMI, Narbonne; Laurent Sevestre, kinésithérapeute, Montpellier; Carole B., Infirmière, Laval ; Philippe Bonneau, médecin retraité Niort; Monique Page Bonneau, infirmière psy retraitée Niort; Heitor O'Dwyer de Macedo, psychanalyste; Jérémie, IDE en psychiatrie, Toulouse; Kiswendsida Lefebvre-Naré Travailleur social 115, Île de France; Céline M. psychologue, Paris; Célian Bruyez, Educateur Spécialisé, Foyer Alve - La Pergola, Etampes; Martine Infirmière psychiatrie, Le Havre; Amélie Cillia, infirmière en psychiatrie adulte, Lavaur; Mélanie Patenotte, infirmière en pédopsychiatrie; Margaux Steinberg, infirmière en renfort covid, 93; Roberto Sentieys, artiste lyrique et prof, psychanalyste, La Garenne Colombes; Justine Courade infirmière, hôpital Joseph ducuing Toulouse; Géraldine Delcambre, psychiatre, Ile-de-France; Pascal Lebrize Infirmier de secteur psychiatrique Orléans; Valérie R., psychologue clinicienne, Paris; Fanny, auxiliaire de vie à domicile, 31; Marie-Pascale, éducatrice, Limoges; Sophie Lehn, Sage-femme libérale, Sainte Marie la mer/Canet; Pierre Fieuzal, médecin généraliste, CHU de Poitiers; Victoria Salihi, aide soignante ; Jean-Jacques Lottin, ex-directeur d'études de santé publique, retraité , L'Isle sur la Sorgue; Marie Cousein, Psychologue clinicienne / Psychanalyste, Pédopsychiatre, Hôpital Delafontaine Saint-Denis; Atika Laftimi, Aide soignante, Centre Hospitalier Intercommunal Aix Pertuis, Aix en Provence; Marie, Kinésitherapeute, IEM Biard; Emile Lumbroso, Psychologue, Pantin ; Magali Chabot , psychanalyste indépendante, Chantemerle lès grignan; Antoine Cloutour, spécialiste shiatsu, Poitiers; Myriam Mourgues, éducatrice spécialisée Hôpital psychiatrique ; Marie Bakchine, psychologue, CAMSP, Reims; Patrick Estrade, infirmier de Secteur Psychiatrique, Centre Psychothérapique Philippe Pinen CH Lavaur; Jean-Charles Bernard, psychiatre, Marseille ; Chantal Potart, Psychiatre, Hôpitaux de Saint Maurice; Florence Simon, assistante maternelle, ex secrétaire médicale CHU REIMS; Marie Bocquet, assistante sociale, toxicomanie, Reims; Alice Athenour, psychologue, Marseille; Manon , psychomotricienne, Poitiers; Jean-Michel Delaroche, psychiatre psychanalyste, UTES Paris; Thomas Sauzède, Infirmier psychiatrie, Castelnau d’Estretefonds; Martine, pédopsychiatre; Marie Leyreloup, infirmière de secteur psychiatrique, cadre de santé, retraitée, Saiguède; Delphine Mesnil, sage femme ; Françoise Nielsen, psychanalyste libéral, Paris; Dominique Damour, psychologue, Saint Jean de Vedas; Françoise Coux, médecin gynécologue libéral secteur 1, Aix-en-Provence; Catherine Laval, pédopsychiatre, Paris; Catalina Rodriguez Egana, Psychologue Clinicienne, Hôpital de Toulon CMP Enfant; Yannick Chignier, cadre éducatif, Paris; Muriel Rouil, technicienne de laboratoire, CHU Poitiers ; Françoise Attiba, Psychologue, Perpignan; Frédéric Froese, Psychologue clinicien, CMPP Epernay; Emmanuelle Dinant, aide soignante en EHPAD St Julien le Montagnier; Murielle Peuron, animatrice réceptionniste et intervenante d'appels d'urgence en résidence séniors à la Farlede; Bénédicte André, orthophoniste, Niort; Jean-Claude Graveleau, psychologue retraité, Niort; Amélie Cillia, infirmière en psychiatrie adulte, Lavaur; Catherine Favrot, infirmière CHU Montpellier ; Philippe Pinel, agent de service hospitalier, Roanne; Fanny, infirmière en psychiatrie adulte à Cahors, institut Camille Miret; Janine Jinvresse, directrice d’EHPAD retraitée, Dordogne; Sabrina, auxiliaire de vie sociale, Metz ; Caroline, ergothérapeute, unité fermé de psychiatrie, La Réunion 974; Pedro Serra, psychiatre, Bondy 93; Louisa Musso, psychologue clinicienne, hôpital psychiatrique Edouard Toulouse, Marseille; Elisabeth, aide médico-psychologique, Biganos 33380; Marie L.M., infirmière libérale, Le Havre ; Audrey Couteaud, infirmière psy, Marseille; Sandrine, ambulancière, Oise; Anne Fourreau, médecin généraliste, Nord; Mme Khaif-Janssen Chaïbia, Secrétaire Syndicat SUD Santé Sociaux Hôpital Edouard Herriot; Sophie Niel psychologue en pédopsychiatrie; Keurline Fabian, aide-soignante en EHPAD à toulouse; Fanny Le Boulch, infirmière psy, clinique privée ; Joëlle, IDE ; David Missud, médecin, hôpital Bicêtre et cabinet de ville; Ophélie, aide-soignante, Thonon ; Patricia Renart, aide-soignante, LNA Santé, Évian; Emilie Kerviche, ASHQ, Ehpad, Elven; Sylviane Clouard, cadre infirmière retraitée, Ducey Les Chéris; Paul Bretécher, psychiatre, Paris; Patrick Touzet, Infirmier psy, Roissy-en-Brie; Catherine Delagree, infirmière psychiatrie, Chelles; Viviane Dagorne, aide médico-psychologique, EHPAD, Elven; William Piechowiak, ISP, psy/EPSM, Saint-venant; Françoise Benedetti, psychologue, CMPP, Saint-Mandé; Gaëlle, psychologue en pédopsychiatrie et médico-social, Saint-Denis ; Laurence, orthophoniste, département de la Vienne; Brigitte Gordon, orthophoniste, Bobigny; Louisa Musso, psychologue clinicienne, Hôpital Edouard Toulouse, Marseille; Marion Aubouin, psychologue, CMPP de la Vienne, Poitiers; Muriel Reille, éducatrice spécialisée, Centre Hospitalier Spécialisé, Marseille; Magali Miané, psychologue ; Julie Cubells, infirmière psychiatrie ; Sophie Haeffele, clown en milieu de soin, Lyon/ St Etienne; Brigitte Thibault, psychologue clinicienne, Grenoble; Véronique Manteau, orthophoniste CAMSP, Dizy; Christophe Libert, pédopsychiatre ; Anne-Lise Delamar, pédiatre, centre municipal de santé, Pantin; Thérèse Petitpierre, psychologue psychanalyste, retraitée FPH psychiatrie, Paris; Sophie Haghighi, médecin généraliste, Centre de santé, Pantin; Sabrina Moisan, infirmière, Paris; Élodie David, technicienne de laboratoire, CHU, Poitiers; Gilles Davaine, éducateur spécialisé, GHU Paris Psychiatrie Neuroscience, Paris; Éric Bogaert, psychiatre de secteur retraité, Cahors; Pascale Matheron, infirmière, Secteur 13 /CH Édouard Toulouse, Marseille; Jean-Charles, Ozee, infirmier psy retraité, Marseille ; Maël Goepfert, assistant social, CMP Pédopsychiatrie / GHU, Paris; Noun Dufour, psychanalyste libéral, Poitiers; Coralie Rosso, praticienne bien être, Val Cenis; Kadri Nadia, aide soignante, CH Édouard Toulouse psychiatrie, Marseille; Bienvenido Perez, cadre infirmier, Saint-Denis; Fernand, psychologue scolaire, éducation nationale, Toulouse ; Laure Brun, infirmière et psychologue, gérontologie, Bordeaux; Caroline Fauchard, assistante sociale, CMPP Poitiers; Gaëlle Merlet, éducatrice, Maison d’enfants à caractère social, Malestroit ; Karima Aurard, psychanalyste, Le Thor; Julia Castiaux, infirmière, psychiatrie, Amiens ; Elsa Chamboredon, psychologue clinicienne ; Marie Pascual, médecin retraitée, Champs sur Marne; Sibyl Breton, art thérapeute, 94 les murets, Paris; Marine Gras, psychologue clinicienne, Maison d'arrêt de Marseille; Maxime R., médecin généraliste, Toulouse; Jérome Noir, animateur, Saint Denis sur Coise; Anne Enot, pédopsychiatre, Le Chevalon de Voreppe; Laura Piras, médecin généraliste, Toulouse; Sonia Doysié, documentaliste, CHI Robert Ballanger, Aulnay-Sous-Bois; Nathalie, pédopsychiatre, Seine-Saint-Denis ; Alice Merceron, médecin généraliste, Poitiers; Emmanuel Josse, ostéopathe libéral, Chauvigny; Audrey Cucheval, ostéopathe libéral, Migné-Auxances & Poitiers; Stéphanie Coudanne, ostéopathe privé, Saint Julien De Coppel ; Jean Vignes, infirmier de secteur psychiatrique retraité, ancien secrétaire général SUD Santé Sociaux, Saiguède; Benjamin Bourgeois, éducateur spécialisé, Saint-Broingt-les-Fosses; Monique Gava, ISP retraitée, Marseille; Théo Camburet, responsable accueils de loisirs, Langres ; Catherine Vasselier, psychologue psychothérapeute libéral, Marseille; Marie, psychiatre ; Mathilde Favreau, pédopsychiatre, Ville Evrard ; Franck Walther, éducateur spécialisé, Uzes; Hélène Géraci, psychologue, Marseille; Sylvaine Tricaud, assistante Médico-Administrative, Centre Hospitalier Montperrin, Aix-en-Provence; Liliane Sébastien, psychologue, HP Aix-en-Provence; Geneviève Mendez, psychologue clinicienne, HP Aix-en-Provence; Monique, secrétaire médicale, EPS Ville Evrard ; Daniele Laffont, soignante, hôpital CPF Corentin Celton, Issy les Moulineaux ; Frédérique Gatto Hector, psychologue clinicienne, Marseille ; Lucie Masia, psychologue, Paris; Delphine Glachant, psychiatre, CH les Murets, La Queue en Brie; Jeanne-Flore Rouchon, psychiatre PH, APHP Paris; Jamal Abdel-Kader, psychiatre, Hôpital Beaujon, APHP, Médecin responsable de l'unité de psychiatrie de liaison Paris; Paul Rasse, professeur d'université, Nice; Dominique Perrin, secrétaire médicale, EPS Roger Prevot ; Olivia Draghici, psychologue, Marseille ; Liliane Irzenski, psychiatre, Association Olga Spitzer, Paris; Delphine, psychologue, psychiatrie adulte ; Laure Bergeron, psychologue, EPS Ville-Evrard, Paris; Geoffrey, psychologue, La queue en brie; Myriam Dei Negri, médecin généraliste, Grenoble; Eliane Proca-Krimphoff, psychiatre, Bondy; Florence, psychologue, psychiatrie infanto-juvénile ; Thérèse, médecin du travail retraité, Paris; Bernadette Mermier, psychologue clinicienne, Paris; Benjamin Letang, infirmier en psychiatrie, CESAME Centre de santé mentale, Angers; Jean-Marc Devauchelle, aide-soignant, secrétaire général fédération SUD Santé Sociaux, Paris; Clara, psychologue, Poitiers; Madeleine Alapetite, retraitée de psychiatrie, CH spécialisé Sainte Gemme sur Loire, Angers; Frank Drogoul, psychiatre, Paris; Sandra Houard, infirmière psychiatre, Hôpital Pierre Jeannet, Le Havre; Paul Machto, psychiatre-psychanalyste, Paris; Angélique Besson, aide soignante, CH Humes-Jorquenay ; Mélanie, psychiatre public ; Frank Prouhet, médecin généraliste, Canteleu; Mahjoub Salihi, veilleur de nuit, foyer de jeunes, Praslay ; Maeva Simete, psychologue, Centre Hospitalier Comminges Pyrénées, Toulouse; Aline Meunir, psychiatre, Blois; David, infirmier psychiatrie, Reims; Julie Ferrua, infirmière, CHU Toulouse; Benjamin Royer, psychologue, Asnières-sur-Seine; Parviz Denis, psychiatre, CH Les Murets, Villiers-sur-Marne; Edith, psychologue clinicienne, Paris ; Raphaël Godefroy, interne ; Emmanuelle, gestalt thérapeute, Saint-Martin-le-Pin; Bruno, médecin généraliste remplaçant, Grand-Est; Marion Duguet, psychiatre ; Pascale Fauveau, pédopsychiatre, CMPP, Bayonne; Christian Sueur, psychiatre, Pôle pédo psy, CH le Vinatier, Lyon; Frédéric Point, éducateur social, 17000; Thérèse Petitpierre, psychologue psychanalyste retraitée, Paris; Nicole Debêve, auxiliaire de puériculture à la retraite, Orléans; Sonia Michalon, orthophoniste, docteur en psychologie cognitive, St Denis de la Réunion; Marion J.L., psychomotricienne libérale; Patricia Hadam, infirmière au centre hospitalier de Dax; Véronique Piot, aide médico-psychologique dans le 47; Roseline-Marie Marmol, médecin thermal, Balaruc-les-Bains; Laurence Fort, infirmière en secteur de psychiatrie à l'hôpital de Niort; Julien Garcia, IDE en psychiatrie, Paris; Sandrine Desamber, manipulatrice en radiologie interventionnelle au CHU Martinique; Arnaud Libert, médecin, Paris ; Choukri Ben Omrane, médecin, Paris ; Xavier Pascal Rezette, médecin, Paris ; Mohamed Boukantar, médecin, Paris; Jean-Christophe Krautter, médecin généraliste, Draguignan; François Blauwart, psychomotricien à l'EPS Roger Prévot, Gennevilliers; Sonia Michalon, orthophoniste, docteur en psychologie cognitive, activité mixte, libérale et service de neurologie, St Denis de la Réunion; Marion J.L., psychomotricienne libérale; Patricia Hadam, infirmière au centre hospitalier de Dax; Véronique Piot, aide médico-psychologique dans le 47; Pascal Dias, secrétaire de Sud Santé-Sociaux 93; Coralie Pelletreau, infirmière en psychiatrie, Melun; Villechenon Marion, psychologue, protection de l'enfance, Nantes; Roseline Marie, médecin thermal, Balaruc-les-Bains ; Pascale Massines, Ergothérapeute libérale, Montpellier; Bernadette Dardenne, infirmière retraitée; Juliette, infirmière intérimaire, Paris; Virginie Vercaemer, assistante de vie à domicile, Plabennec dans le 29; Valérie Rahon, infirmière de secteur psy; Frédérique Chaix, psychothérapeute, 13620 ; Serge G. Raymond, psychologue hospitalier honoraire, EPS de Ville Evrard; Marc Bregeon, moniteur-éducateur dans le médico-social; Amel Poignant, future conseillère en insertion professionnelle, Chagny dans le 71; Véronique Huqueleux, psychologue au CHU de Nantes; Dominique Friard, retraité, Avignon; Bénédicte Billecocq, chef de service en IME, Poitiers; Magali Zumkeller, assistante sociale dans la protection de l'enfance, Cernay; Severine Ouaki, psychologue, service psychiatrie de l'enfant et adolescent, Paris; Véronique Philippe, orthophoniste, Bayonne; Isabelle Velex éducatrice spécialisée, Lyon (Vinatier); Alexandra, de Séguin, psychiatre ; Frank Drogoul, psychiatre, Paris; Mathieu Berquand-Merle, infirmier psy, Bron; Martine Gauthron, psychanalyste, Ste Gemmes sur Loire; Véronique, Dagens, pédopsychiatre, Montesson; Jean-Philippe Pernet, infirmier, D’Ligue, Luxembourg ; Danièle Silva, psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, Bordeaux; Annie Mandrou, infirmière de secteur psychiatrique, Paris; Madeleine Alapetite, retraitée de psychiatrie cadre de santé, CH Sainte Gemmes sur Loire, Angers; Pascal Levy, éducateur spécialisé, Marseille; Odette Tencer, médecin du travail retraitée, Vaux le Penil; Laurence Fort, ISP, Niort; Les Psy Causent, association psychiatrie, Lavaur; Sandrine Deloche, médecin pédopsychiatre, Paris ; Pierre-Michel, infirmier urgentiste pédiatrique, APHP ; Jocelyne Toledo, cadre de direction retraitée, Bordeaux; Moustachir, psychologue clinicienne, 93 ; Martine Maximilien, assistante sociale pédopsychiatrie Lyon, CH Vinatier Vénissieux; Françoise Champ, secrétaire médicale en retraite, Garchizy; Anne Tuffelli, psychiatre ; Paula Prouheze, cadre infirmier psy, La Queue en brie; Sara, psychologue; Hugo, éducateur spécialisé, Paris; Béatrice Monnier, psychologue clinicienne, Clichy; Manon Loyal, infirmière psy, Vannes; Sabine Leblanc, psychologue , AP/HP; Déborah, interne, médecine générale, 93; Marc Lieger, masseur-kinésithérapeute libéral, Dax; Anne-Sophie Herrewyn, infirmière, Aix-en-Provence ; Maxime Wothor, aide soignant vacataire secteur Ile De France; Natacha Nadal, aide médico Psychologique, Lyon; Aloys Main, médecin, Urgences Médicales de Paris; Karine Feray, infirmière, Rouen.


Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.