« Indio », de Cesare Battisti : Une grande découverte

Dans Indio, écrit au Brésil quand il y était réfugié, Cesare Battisti relate une autre version de l’arrivée des Européens dans ce pays à la fin du XVe siècle.

Quand on s’acharne à réduire l’œuvre à un destin, au parcours biographique de son auteur, exactement comme le faisait Sainte-Beuve au XIXe siècle, on cadenasse la lecture qu’on peut en avoir. Au printemps 2019, les éditions du Seuil ont décidé de reporter la publication du nouveau roman de Cesare Battisti, alors que celui- ci venait de passer aux aveux dans la prison d’Oristano (1), en Sardaigne, où il purge une peine à perpétuité. Même si la justification de cette décision avait été on ne peut plus…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.