« Honeyland » : Le miel de la discorde

Honeyland brosse le portrait tout en finesse d’une apicultrice macédonienne confrontée à l’industrialisation, tout en martelant un message écologique universel.

Vanina Delmas  • 16 septembre 2020 abonné·es
« Honeyland » : Le miel de la discorde
Ce film est un écrin sauvage d’où surgit une perle d’humilité et d’humanité.
© damien Bertic/Trice Films/Apolo Média

Hatidze Muratava marche à travers les steppes, grimpe sur les troncs d’arbre, escalade les montagnes, traverse les rivières façonnant les paysages de Macédoine du Nord. Elle n’a pas peur de la nature, elle vit en harmonie avec elle. Hatidze est l’une des dernières apicultrices traditionnelles -d’Europe, et on la découvre évoluant à flanc de montagne pour

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 3 minutes