Festival Détours du monde : Du beau monde !

Ouvert à tous les genres et toutes les latitudes, le festival Détours du monde présente en Lozère sa 18e édition, placée sous le signe de la perception.

Département le moins peuplé de France, la Lozère a cependant ses richesses. Apparu en 2003 dans le paysage musical hexagonal, à l’initiative conjointe de deux associations locales (Ça s’ouïe, Tours et Détours), le festival Détours du monde gravite dans ce département, avec le village de Chanac comme fief central. Il y accueille des musiques de toutes latitudes. L’universalisme, la valorisation de la diversité culturelle, l’échange et la rencontre de l’autre en constituent les grands axes directeurs.

« Nous avons créé Détours du monde pour amener d’autres cultures dans le département, explique Fabien Moutet, membre fondateur et directeur artistique depuis 2017. L’appellation “musiques du monde” n’est pas un genre en soi, elle englobe de multiples esthétiques. Le festival s’attache précisément à présenter des artistes qui reflètent toute la richesse musicale de notre planète. » Malgré la pandémie de covid-19, l’édition 2020 a pu se dérouler dans le respect de mesures sanitaires strictes, grâce à la relative accalmie de l’été et – surtout – à la totale détermination de l’équipe organisatrice.

Il reste 73% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.