Dans les écoles,  « c’est le bazar »

L’Éducation nationale cristallise toute la gestion ubuesque de cette cinquième vague. Partout, les contaminations explosent, les personnels sont débordés. Et les élèves en pâtissent.

Daphné Deschamps  • 12 janvier 2022 abonné·es
Dans les écoles,  « c’est le bazar »
© JEFF PACHOUD/AFP

N ous ne sommes presque pas mis au courant, il n’y a aucun protocole défini… c’est le bazar », soupire Sandrine, accompagnante d’élève en situation de handicap (AESH) dans la Drôme. Comme la majorité des professeurs, auxiliaires, surveillants et autres adultes des collèges et lycées de France, elle a connu une rentrée difficile. Elle travaille dans une région rurale, « et pourtant on est autant touchés que dans les grandes villes ». Cette reprise scolaire, placée sous le signe de la cinquième vague de covid, est « extrêmement désorganisée » selon Anne, principale d’un collège semi-rural de la région

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)