« En nous », de Régis Sauder : Course d’obstacles

Régis Sauder retrouve les jeunes qu’il avait filmés dix ans plus tôt dans Nous, princesses de Clèves pour constater le chemin parcouru. En nous : entre émancipation accomplie et espoirs pour la suite.

Christophe Kantcheff  • 22 mars 2022 abonné·es
« En nous », de Régis Sauder : Course d’obstacles
Rien n’est donné à ces jeunes issus de quartiers populaires. Pas même l’égalité des chances.
© Shellac Films

En 2011, Régis Sauder filmait une classe de première du lycée Diderot, à Marseille, qui étudiait La Princesse de Clèves. Outre l’ouverture à un chef-d’œuvre de la littérature rendue possible par l’Éducation nationale et les talents d’une enseignante, le cinéaste montrait la manière dont les élèves s’appropriaient le texte, au

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 3 minutes