Jane Evelyn Atwood : un regard sur l’injustice

Présentée au château de Laréole, près de Toulouse, une grande exposition met en lumière la haute sensibilité de Jane Evelyn Atwood.

Jérôme Provençal  • 29 juin 2022 abonné·es
Jane Evelyn Atwood : un regard sur l’injustice
« Gens de Pigalle », photo extraite du reportage réalisé par Jane Evelyn Atwood en 1978 et 1979 aux côtés de personnes prostituées et trans de ce quartier parisien.
© Jane E. Atwood/Agence Vu

Trésor architectural de la Renaissance, tout en briques et pierres blanches, le château de Laréole – qui se situe à une quarantaine de kilomètres de Toulouse – compte parmi les joyaux architecturaux de l’Occitanie. Laissé à l’abandon, après avoir connu divers propriétaires privés au fil des siècles, il a été racheté en 1984 par le conseil départemental de la Haute-Garonne. Devenu un fief

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 4 minutes