« As Bestas », de Rodrigo Sorogoyen : Pas de chez nous

Rodrigo Sorogoyen met en scène un couple de cultivateurs français installés en Galice en butte à l’hostilité des locaux. Un film rugueux.

Christophe Kantcheff  • 20 juillet 2022 abonné·es
« As Bestas », de Rodrigo Sorogoyen : Pas de chez nous
© Lucia Faraig/Le Pacte

Aux premières images, l’impression s’installe d’être en présence d’une terre profondément espagnole : au gré d’une rude chorégraphie, des chevaux sont immobilisés par des aloitadores (des lutteurs à mains

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes