Cinéphilie d’été

Plusieurs éditions DVD et Blu-ray mettent en valeur des films plus ou moins célèbres mais tous passionnants.

L’été est une bonne période pour aborder aussi certains rivages cinématographiques, via l’édition récente en DVD ou blu-ray. Par exemple, Peter Bogdanovich, cinéaste du Nouvel Hollywood, quoique moins célèbre que ses collègues Martin Scorsese ou Brian de Palma, a réalisé un film qu’un très large public a vu : The Last Picture Show (La Dernière Séance), réalisé en 1971. Vingt ans plus tard, il en a signé la suite, Texasville, qui a cette particularité de reprendre exactement la même distribution, Jeff Bridges et Cybill Shepherd en tête.

Les deux films sont extrêmement liés, au point que Quentin Tarantino, en cinéphile averti, suggère de les regarder dans un même mouvement. Dans un supplément, Jean-Baptiste Thoret pointe le constat que Peter Bogdanovich effectue d’un film à l’autre : pour les Américains, le cinéma a perdu sa place centrale en tant qu’espace commun d’émotions et de rêveries. Du même Bogdanovich sont aussi édités une adaptation du roman d’Henry James Daisy Miller (1974) et un film hommage à Buster Keaton, The Great Buster : une célébration (2018).

Il reste 67% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.