CGT, l’épineuse question de la succession

Choix de l’héritière, critiques sur le bilan de Philippe Martinez, division sur la ligne… Le congrès qui aura lieu fin mars révèle un syndicat en proie à de profonds questionnements

Lucas Sarafian  • 1 février 2023 abonné·es
CGT, l’épineuse question de la succession
Philippe Martinez lors de la manifestation contre la réforme des retraites, le 19 janvier 2023 à Paris.
© Edouard Monfrais-Albertini / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP.

C’est son dernier combat. Aux yeux du grand public, Philippe Martinez incarne l’un des visages de l’opposition à la réforme des retraites. Durant le temps de deux présidents et sept gouvernements, le secrétaire général de la CGT a mené sept années de bagarre face aux dérives libérales.

Beaucoup pensaient qu’il continuerait. Mais coup de tonnerre au siège du syndicat, porte de Montreuil, en proche banlieue parisienne : le 31 mai 2022, devant la commission exécutive confédérale, il annonce qu’il raccroche. Par la même occasion, Philippe Martinez  désigne la candidate qu’il souhaite voir lui succéder lors du 53e congrès du syndicat en mars 2023 à Clermont-Ferrand : Marie Buisson, secrétaire générale de la fédération de l’éducation, de la recherche et de la culture de la CGT.

« Je pense qu’il nous faut franchir un nouveau cap, donner un signe fort à toutes les syndiquées, toutes les militantes, en élisant pour la première fois une femme à la tête de notre organisation », lance Martinez. Léguer ce syndicat centenaire sans trouble, c’est peut-être aussi sa lutte finale.

Marie Buisson, figure d'ouverture

La tâche, cependant, est plus compliquée que prévu. Le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Travail
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…

Ce boulanger syndicaliste qui dérange
Reportage 21 février 2024 abonné·es

Ce boulanger syndicaliste qui dérange

Christian Porta, délégué syndical CGT de Neuhauser, une boulangerie industrielle, est menacé de licenciement pour harcèlement moral envers… sa direction. En une dizaine d’années, lui et son syndicat ont obtenu de nombreux acquis sociaux.
Par Pierre Jequier-Zalc
« Emmanuel Macron défend les intérêts des plateformes contre ceux des travailleurs »
Entretien 20 février 2024

« Emmanuel Macron défend les intérêts des plateformes contre ceux des travailleurs »

Alors que le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil de l’Europe s’étaient mis d’accord pour instaurer une présomption de salariat pour les travailleurs des plateformes, Emmanuel Macron a réussi à faire échouer le projet de directive. Entretien avec Leïla Chaibi, députée européenne LFI.
Par Lucas Sarafian
Catherine Vautrin, ministre de la Santé et (pas vraiment) du Travail
Travail 16 février 2024

Catherine Vautrin, ministre de la Santé et (pas vraiment) du Travail

Depuis son arrivée à la tête d’un « superministère » regroupant le Travail, la Santé et les Solidarités, Catherine Vautrin ne s’est que très peu exprimée sur le sujet du travail, abandonnant des agents du ministère inquiets et laissant les politiques libérales être décidées à Matignon.
Par Pierre Jequier-Zalc
L’arrêt menstruel, « un sujet de société et de santé publique »
Droits 14 février 2024

L’arrêt menstruel, « un sujet de société et de santé publique »

Le Sénat examine ce 15 février un texte qui permettrait aux femmes de bénéficier d’un arrêt de travail et d’un suivi médical en cas de règles douloureuses. Le bilan dressé par les communes ayant testé le dispositif apparaît positif. Mais le texte pourrait être bloqué par la droite.
Par Luna Guttierez