blog /

Publié le 16 février 2015

Le projet TGV pour Gien, Nevers et Lyon via Clermont Ferrand: la bataille inutile pour son tracé bat son plein

None

Depuis quelques semaines, les élus de la région Centre-Val-de-Loire s'étripent et font assauts de menaces pour que le tracé ouest qui passerait par Orléans, soit choisi par rapport à ce qu'il est convenu de nommer le tracé médian passant plus à l'Ouest pour rejoindre Nevers. Les élus UMP brandissent même la menace d'un "nouveau Sivens"...

Outre que les deux tracés sont dommageables pour la nature, la faune et les paysages, cette hypothétique nouvelle ligne à très grande vitesse fait partie des "projets inutiles" qui couterait une fortune. D'ailleurs, les responsables de l'Etat savent (et avouent discrètement) que cet équipement ne se fera probablement jamais. Car il serait à la fois trop coûteuse et pas rentable. Tout en entrainant une diminution de la fréquence des trains Intercités et Téoz. Ce qui pénaliserait évidemment les usagers réduits à quelques passages et à payer le prix fort...

En attendant, à la veille des élections départementales, les élus qui savent tout cela, font semblant de se disputer pour gagner quelques électeurs...

Et personne, évidemment n'évoque les dommages environnementaux, tous les partis cherchant à faire semblant de vouloir gagner le passage du TGV dans leurs communes. Comme ils l'ont fait pour les autoroutes qui cernent déjà la région...


Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents