blog /

Publié le 30 avril 2015
Grèce : le message très ferme du nouveau

Grèce : le message très ferme du nouveau "conciliateur"

Brève de Yéti

Euclide Tsakalotos

Mais qui est donc Euclide Tsakalotos, le nouveau coordinateur de l'équipe des négociateurs grecs, censé pallier (selon les médias européistes) le manque d'esprit de conciliation du ministre des finances Varoufakis ?

L'interview que le par ailleurs ministre grec délégué aux relations économiques internationales vient de donner au site Mediapart risque fort de faire déchanter ceux qui voyaient Alexis Tsipras mettre de l'eau dans son ouzo. Résumé :

-* Ce n'est pas la Grèce qui est responsable du blocage actuel (« nous sommes parfaitement fidèles à l'accord du 20 février »). Le gouvernement grec a déjà envoyé beaucoup plus de listes de réformes que nécessaire.

-* Un gouvernement de gauche est tenu de réguler le marché du travail [que l'Eurogroupe exige de déréguler, ndlr]. « Ceux qui sont incapables de faire du profit sans imposer des conditions de travail inhumaines et des salaires extrêmement bas : ces gens-là doivent quitter le marché ! »

-* Ce n'est pas la lutte contre la fraude fiscale qui conditionne le versement des tranches des prêts UE-FMI , mais la baisse des salaires et celle des pensions de retraites.

-* La stratégie de l'Eurogroupe est d'asphyxier la Grèce pour l'obliger à accepter des compromis.

-* Le gouvernement Tsipras est tenu de ne pas dépasser les lignes rouges qu'il s'est fixé , sauf à s'en remettre au peuple [Euclide Tsakalotos se refuse à employer le terme de "référendum", mais rappelle le « vaste soutien dont nous bénéficions auprès de la population »].

-* Les points d'achoppement sur les lesquels le nouveau "conciliateur" ne veut rien concilier : le rétablissement des négociations collectives dans les entreprises, le retour au salaire minimum d'avant crise, la baisse des retraites et l'augmentation de la TVA réclamée par l'Eurogroupe...

Bref, on a vu mieux comme candidat à l'assouplissement d'échine ! On rappellera pour finir qu'Euclide Tsakalotos, marxiste revendiqué, est membre du Comité central de Syriza, plutôt classé sur son aile gauche, bien loin de l'image d'« économiste modéré » répandue un peu précipitamment par l'AFP dans les médias mainstream.


=> L'interview d'Euclide Tsakalotos sur {{[Mediapart->http://www.mediapart.fr/journal/international/270415/grece-nous-presentons-nos-arguments-nous-repond-par-des-regles]}} (abonnés)

Photo : AFP

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents