blog /

Publié le 12 octobre 2015
Les vieux : faire-valoir de Anne Hidalgo

Les vieux : faire-valoir de Anne Hidalgo

Elle en fait la mairie de Paris des cadeaux aux vieux, appelés "seniors" : les seniors sont les vieux, après passage de la novlangue. Des vieux âgés de plus de 55 ans.
_ Mais, non seulement il faut le savoir qu'il existe des "cadeaux", mais, en plus, le vieux est traité comme un individu de seconde zone.

Illustration <a href="http://perline.net/" title="Femme âgée, de ©Perline">Femme âgée</a>. Huile sur papier de ©Perline.
C'est pas rigolo de vieillir.
Alors ne crachons pas sur les petits plaisirs et privilèges gagnés de haute lutte (plus de 55 ans de vie).
Parmi les nouveaux privilèges : plus nombreux sont les gens qui se lèvent dans le métro pour vous laisser leur place assise. Gain augmenté si vous ne vous teignez pas. C'est un autre charme des cheveux gris ou blancs !

Et puis il y a les réductions.
Avec le papy-mamy boom, conséquence mécanique du baby boom des années après guerre, l'âge pour bénéficier de certaines réductions a reculé. De 55 à 60 puis à 65 ans, par exemple pour les réductions de transport.
Normal, en temps de crise il faut rogner et participer à l'effort général (coup de cymbale).
Mais les gens de cette tranche d'âge, dont l'âge de la retraire a reculé, subissent aussi la crise, et plus encore que d'autres l'impossibilité de trouver du travail. Nombre d'entre eux n'ont donc ni le salaire, ni l'espoir d'en retrouver un, ni la retraite, ni l'espoir d'un travail pour augmenter son montant.
Bon, on ne va pas pleurer sur ces chanceux, qui ont connu les années de "progrès" à tout crin, [?Mai_68], la libération sexuelle, et [?The_Wall_(film)] (l'original !), non ?
_ Certes, ceux qui sont nés en 1946 n'avaient que 27 ans à l'arrivée de la crise pétrolière de 1973, et ceux nés en 1955 avaient 18~ans (et n'étaient pas majeurs). Ils ont donc passé leur adolescence avec une impression de boom économique, qui n'allait pas vraiment les toucher dans leur vie majeure, mais qui allait rester dans l'esprit général comme une évidence : ces chanceux n'ont jamais eu de problèmes de travail, de chômage, de retraite.

Bref, voir la retraite qui diminue en chiffre et s'éloigne en temps, et être traité de privilégié, voilà le nouveau vieux-vieille.

Et maintenant arrive l'heure des avantages accordés aux vieux à Paris, politiquement les papy-mamy boomers sont très intéressants : nombreux, généralement en forme, et... électeurs.

Les vieux ont du temps à perdre

Paris aurait une "carte senior", gratuite, pour les plus de 55 ans, permettant de faire du sport gratuitement.

Déjà pour le savoir il faut être sacrément informé, ou bien extraordinairement chanceux.

Admettons que vous ayez l'idée de chercher paris carte senior, idée un peu saugrenue. _ Là vous tombez sur une page qui liste tout ce que Paris propose aux vieux.
_ Aides, droits et lieux de ressource ? Ah, non, ça c'est pour les vieux qui sont trop malades pour bouger.

Revenons à notre recherche, un lien intrigue INSCRIPTIONS CARTE SENIOR + SAISON 2015/20161. On arrive sur une page qui date de la préhistoire de la PAO2, avec des surlignages noir sur fond violet foncé. Et toujours aucune information sur à quoi sert cette carte !
Cerise sur le gâteau, pour connaître les activités un lien est montré mais ce n'est pas du tout un lien pour connaître les activités, mais le lien racine de la mairie de Paris ! C'est pourtant la règle élémentaire de communication, du web en particulier, de lier sur une page qui a du sens par rapport à ce qu'on communique. Encore la préhistoire.
Mais la mairie de Paris ne VEUT PAS que les vieux bénéficient de ce qu'elle dit leur proposer.
_ Tout est toujours fait pour ne pas permettre aux vieux de bénéficier de ce que la mairie vante.

De la frime, de la communication, et toujours pas grand chose

Mais les vieux c'est tenace, parfois.
Et ce n'est pas la mairie de Paris ; qui non seulement ne cherche pas à faire connaître, dans la pratique, cette possibilité, vantée pour faire fondre des électeurs, mais cache les infos ; mais des associations indépendantes qui vont révéler l'affaire.
"Sport gratuit pour les seniors", "Carte "senior +" pour faire du sport gratuitement à Paris ...", ah, serait-ce une piste ?
On apprend que depuis 2009 une carte existe ! En six ans, personne de mon entourage n'en a jamais entendu parler.
Et tous ces articles datent, aucun ne concerne la rentrée 2015.
Peut-être que la combinaison paris carte senior 2015 donnera plus d'infos ?
Nouveau lien (toujours pas trouvé par la mairie mais par Google), qui n'amène toujours pas à l'info, mais en haut d'une page générale. On ne sait pas non plus ce qu'est une ancre et un lien direct chez les programmeurs à la mairie de Paris. Toujours plus éloigné de l'info, moins on a de vieux qui ont l'info, pour en profiter, mieux c'est.

Le Graal ? La liste des sports possibles, certains avec inscription.
Les activités ne commencent que le 5 octobre.
Autre info cruciale : " Les inscriptions pour la carte Senior + ont débuté le 18 juin 2015". Mais où s'inscrit-on ?
Il faut aller tout en bas dans les "téléchargements" pour avoir les dates et lieux d'inscription : quelques mairies, à quelques jours et heures précis, que des jeudis, que des après-midi !
Pour Anne Hidalgo, les vieux n'ont que ça à faire. Pourquoi imaginer une inscription dans chaque mairie pendant une période donnée ? Non, il faut leur faire comprendre qu'ils sont privilégiés, et qu'ils doivent se moutonner pour l'avoir cette carte.
Vous avez choisi le jour et l'heure ? Là, vous serez (mal) accueilli : vous aurez une heure et demie d'attente, debout la plupart du temps, car le nombre de chaises est bien trop faible pour le nombre de vieux qui attendent.
Eh les vieux, faut sélectionner les plus costauds, les plus moutons. Donc on en voit qui partent, hop toujours ça de moins. On en voit qui vous lancent leur tranche de vie "j'ai mon mari Alzheimer à la maison, je ne peux pas le laisser seul longtemps", qu'elle rentre chez elle, n'est-ce pas, Darwin est à l'œuvre, les plus faibles sont éliminés.
_ Probablement parmi ceux qui auraient le plus besoin de bouger. Mais le but, rappelons-le, n'est pas de faire bénéficier de sport gratuit les vieux, c'est de faire de la communication sur le fait qu'on permet aux vieux de faire du sport gratuitement. Ensuite, la réalité n'importe pas, seuls les votes de ceux qui auront cru à la pub compteront.

Et une fois la carte acquise, à nous le sport gratuit ? Haha...

Donc, vous avez droit de choisir dans la liste, et, allez, soyons fous, choisissons un sport où il faut s'inscrire.

Prévoyante, je me présente 20 mn avant l'heure de début d'inscription.
50 personnes avant moi, une heure de queue, dehors, pas très chaud. Sans pluie, coup de pot.
Et là je découvre que l'inscription n'est que pour un trimestre : 9 fois. Le premier trimestre est pris. Le deuxième à moitié plein. La queue dehors est encore grande. Nulle part, rien n'évoquait cette restriction.

La mairie de Paris est vieille, et prend les vieux pour des cons et des faire-valoir de bonnes actions.

Et il faudrait voter pour ça ?


  1. J'imagine que si c'est en majuscule c'est que les vieux sont sourds, il faut donc crier pour qu'ils entendent. 

  2. Publication assistée sur ordinateur. 


Illustration [Femme âgée->http://perline.net/] Huile sur papier de ©Perline.

Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents