blog /

Publié le 2 juin 2018
01-06-18, Beaune-Dijon

01-06-18, Beaune-Dijon

Viviane, 25 ans, suit la Marche solidaire pour les migrants de Vintimille à Londres, organisée par l'Auberge des migrants. Au jour le jour, elle retrace son périple sur ce blog, illustré par des photographies du collectif Item.

Posée dans le canapé bleu roi d'un foyer/salle concert/boîte de nuit autogérée de Dijon. Ici, ce sont les Tanneries. Des graffs sur les murs extérieurs. Là, je peux voir le classique « dames/hommes » remplacé par « toilettes/urinoir ». Pour éviter la notion de genre sûrement. Sur les murs des stickers anarchistes. Un portant dans un coin du hall avec un livret « Nantes révoltée », des flyers pour la cause animale, entre autre, et des cartes postales dont une où l'on voit un rang de CRS et une main qui leur jette des confettis dans la face.

J'en ai pris trois et j'ai laissé 2 euros dans la boîte « prix libre-pour pouvoir en imprimer d'autres. » Les cloisons sont en paille/torchis. « Pour respecter les normes avec ces matériaux, on a dû trouver un protocole de fabrication en Allemagne. », a dit une habituée. Selon elle, c'est la seule structure française accueillant du public avec des murs en paille. C'est un lieu qui est se transforme depuis 20 ans uniquement grâce au bénévolat. Ça réchauffe la dalle de béton au sol et le toit en tôle. C'est la maison de plein de gens et pourtant, je n'ai pas l’impression d’être de trop. C’est beau et vivant.

Les voisins de ce havre de paix ce sont des demandeurs d’asile qui habitent dans un ancien hôtel à deux pas d'ici. Depuis quinze jours ils peuvent être délogés d'une seconde à l’autre. Mais ça ne les a pas empêchés de nous accueillir chez eux malgré la police de notre cortège au coin de rue. C’était bizarre, et j'ai adoré en même temps, quand un résident m'a dit « bienvenue ». J'ai vraiment adoré. Bon là, il est bientôt une heure du matin, c’est trop tard pour écrire. En plus y a Ali qui vient de s’asseoir à côté de moi et qui me montre des vidéos prank iraniennes. Mon correcteur automatique a corrigé Ali par ami.

© Politis


L'auteure : Viviane

J'ai 25 ans, je suis originaire de Bretagne, j'ai fait des études de psycho. J'ai fait six mois de bénévolat à Calais puis j'ai été intégrée dans l'organisation de la Marche des migrants. Je ne sais pas où je serai dans six mois mais mon prochain projet est un voyage humanitaire au Togo. Mon père est vidéaste. Il m'a prêté sa caméra pour que je documente ce que je vis avec les marcheurs, mais je préfère écrire...

Les photographes

Le Collectif item est une structure de production indépendante qui se donne le temps et les moyens nécessaires pour construire de véritables sujets, pensés comme des récits photographiques à part entière. Il rassemble aujourd’hui 12 photographes, un graphiste et une vidéaste, autour de l’impérieuse nécessité de raconter le monde, pour ne pas rester les yeux fermés. Leurs travaux peuvent être vus sur leur site ici.

Photo : 25 mai 2018 Journée de repos à Oullins : Forum des associations, spectacles... Philippe Somnolet / item Journée de repos à Oullins : Forum des associations, spectacles... Crédit : Philippe Somnolet / item

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.