Victoire des déboulonneurs

Pour avoir inscrit le 28 octobre dernier, devant la gare d’Austerlitz à Paris, des slogans antipublicitaires à visage découvert sur des panneaux de 4x3m, sept membres du Collectif des déboulonneurs de Paris ont comparu devant le tribunal correctionnel, le 12 janvier 2007. Ce procès a donné lieu à plus de trois heures de débats animés sur les nuisances du système publicitaire. La nécessité de l’action de désobéissance civile non-violente a été aussi longuement expliquée. «Face à l’urgence environnementale…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.