Les Robins des toits casquent

Etienne Cendrier, porte-parole de l’association anti-téléphonie mobile Robin des toits, poursuivi par Bouygues Telecom à propos de déclarations dans la presse, a été condamné en appel par un jugement de la XIe Chambre du tribunal de Paris. En première instance, la justice avait ramené le prix de l’honneur de Bouygues Telecom des 200 000 euros demandés à 5000 euros. Ce jugement au civil rendu le 5 avril reconnaît que les déclarations poursuivies sont fondées. « C’est-à-dire, en termes simples, qu’Etienne…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.