Gauches européennes : la crise d’identité

À l’heure où Tony Blair quitte le pouvoir en Grande-Bretagne, la question du renouveau de la social-démocratie se pose partout en Europe. En France et ailleurs, la « course au centre » peut-elle s’accompagner de recompositions à gauche ?

Le parti socialiste français fait mouvement vers la droite. Il n'est pas le seul. Ce « recentrage » de la social-démocratie européenne est général. Avec d'infinies variantes. Et toutes sortes de conséquences à gauche de la gauche. Quelles sont, dans les pays européens comparables à la France (voir la carte ci-contre), les rapports de forces au sein de la gauche ? Quelles alliances ? Quels choix programmatiques ­ et avec quelles conséquences électorales ­ ont opéré les grandes formations « progressistes »…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.