Sanglante répression

Le greffier général adjoint de la Cour suprême, Syed Hamid Raza, a été abattu lundi alors que la Cour s'apprêtait à examiner la mise à pied controversée de son président, le juge Iftikhar Mohammad Chaudhry. Motif : « abus d'autorité ». L'assassinat est survenu au lendemain de violences opposant des groupes armés ­ des supporters du régime d'un côté, ceux de Chaudhry, de l'autre ­ qui ont fait 40 morts à Karachi. L'opposition dénonce la mise à pied du juge Chaudhry visant à évincer le premier magistrat du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.