Vigilance

L'encyclopédie en ligne Wikipédia, librement alimentée par les internautes, n'est pas des plus fiables. On le savait ; des étudiants en journalisme de Sciences-Po le confirment, dans une enquête qui relève une série d'erreurs allant du manque de rigueur au soupçon de manipulation ou de guerre idéologique dans des domaines comme l'histoire ou la politique. Les enquêteurs se sont livrés à une série de tests que les administrateurs de Wikipédia ont taxés de vandalisme. Tandis que la polémique enfle, un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.