Cherchez la femme

« Lundi matin, l'empereur, sa femme et le p'tit prince/Sont venus chez moi, pour me serrer la pince... » Eh non ! Le divorce des Sarkozy prive les peuplades lointaines qu'honore de sa visite notre président bling-bling de la présence d'une « première dame de France ». Ce qui sûrement leur fait peine, voire perturbe le protocole : depuis les temps les plus reculés, les visites officielles des présidents n'allaient pas sans l'accompagnement de la présidente, c'est une coutume internationalement respectée qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.