« Affirmer le droit des Palestiniens à l’Histoire »

Bernard Ravenel, président de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, présente ici
les principaux objectifs
de la journée
du 17 mai en faveur d’un État palestinien.

Comment la Plateforme a-t-elle construit son initiative du 17 mai ? Bernard Ravenel : Finalement, après un démarrage difficile, nous sommes parvenus à monter une initiative qui peut être importante pour l’avenir du mouvement de solidarité avec la Palestine en France. À travers cette préparation, nous avons constaté des phénomènes assez contradictoires, tous significatifs. D’abord, notre initiative décentralisée du 29 mars lancée pour la « journée de la terre » – plantation d’un olivier dans un lieu public…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.