Naturellement précieux

Le parc naturel régional de Brière, en Loire-Atlantique, est menacé par les promoteurs et les chasseurs. Mais les défenseurs de cet espace fascinant veillent à la sauvegarde de ses richesses et de ses traditions.

À sa création, en 1970, nul ne prédisait longue vie au parc naturel régional de Brière, l’un des premiers. Olivier Guichard, alors indéracinable maire de La Baule, ancien ministre et aménageur fou du gaullisme, envisageait la construction d’une voie rapide pour traverser les marais, qui constituent l’originalité écologique, historique et sociale du lieu, y compris les marais salants, qui contribuent à l’équilibre économique et naturel de l’arrière-pays. Tout autour de Saint-Nazaire, les plages où se…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.