Une politique en flammes

Le feu couvait. Depuis décembre, les alertes se multipliaient dans les centres de rétention (CRA), entre mouvement de protestation et répression. Dans son rapport 2007 sur les CRA, publié le 24~avril, la Cimade dénonçait une aggravation des conditions de rétention et évoquait des automutilations, des tentatives de suicide et des incendies «quasi quotidiens», ainsi que l’enfermement de malades, vieillards, enfants, femmes enceintes… «Une situation sous tension avec des incidents répétés pouvant déboucher…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.