Faire barrage aux autoroutes

Malgré les promesses du Grenelle, près de quatre-vingts projets autoroutiers restent en cours en France. Les opposants, très déterminés, viennent de tenir un premier rassemblement national dans les Landes.

« Nina » : Ni ici, ni ailleurs. Derrière ce mot ­d’ordre, des associations en lutte dans toute la France contre l’implantation d’autoroutes – mais aussi de lignes ferroviaires à grande vitesse ou d’aéroports – se sont rassemblées dans les Landes, le 28 juin. La coordination Stop-autoroutes tenait son premier rassemblement national. Des comités de Nantes, Strasbourg, Bordeaux, Lyon, du Sud-Est, des Charentes, du Pays basque ou encore du Marais poitevin se sont déplacés au lieu-dit Les 9 Fontaines, sur la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Résister

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.