La martingale du bonus-malus

Côté finances, le thème de rentrée est lancé : ça sera le bonus-malus, et c’est Jean-Louis Borloo qui en fait la promotion, ministre de l’Écologie après avoir été privé en juin 2007 du portefeuille de l’économie, ce qui ne doit pas lui déplaire. Appliqué depuis janvier dernier aux voitures neuves, ce mécanisme fiscal rencontre un succès inattendu : prime à l’achat des voitures les moins émettrices de CO2 contre surtaxe aux plus polluantes, il a affecté 45 % des intentions d’achat quand les experts avaient…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.