Le don, c’est pas un cadeau !

Dans les années 1970 , la secte Krishna implantée aux États-Unis utilisait une technique diablement efficace pour renflouer ses caisses. Des quêteurs de rue offraient une fleur aux passants qui, pris par surprise, se retrouvaient sans le vouloir avec ce « cadeau » entre les mains. Robert Cialdini 1, chercheur en psychologie sociale, rapporte ainsi la scène : « Le passant est en proie à un conflit qui commence à se lire sur son visage. Doit-il garder la fleur et s’en aller sans rien donner en retour, ou…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.