Ne parlons pas football…

Nous avions fait parrainer le numéro de nos 20 ans par Jamel Debouzze. Lilian Thuram sera en quelque sorte le parrain de cette nouvelle formule de Politis. C’est un paradoxe puisque, dans ce journal, nous parlons peu de sport, sauf pour en dénoncer les excès, l’intrusion massive de l’argent, de la pub, et parfois du dopage. Bref, pour nous, les occasions de parler positivement d’un grand sportif sont rares. Pour autant, le sport, comme spectacle, est un phénomène de société. Il peut être un ferment stupide…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.