Relancer la consommation ?

Relancer la consommation reviendrait à « verser de l’eau dans le sable » et profiterait uniquement aux produits étrangers. Tel est l’argument martelé par le « Président du pouvoir d’achat » pour refuser dans son plan « de relance » toute mesure en faveur du pouvoir d’achat. Reprenant en chœur ce nouveau verset présidentiel, tous les adversaires de la redistribution oublient curieusement de préciser que le contenu en importation des investissements est bien plus fort, en raison de l’hégémonie de nos…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.