Dossier : Libres paroles de détenus

La cuisine de l’actu assaisonnée au sens critique

Ludique, pédagogique et politique, la chronique « Mon Œil » représente aussi une révolution formelle à la télévision.

Ça fonctionne comme un rétroviseur, dans lequel se bouscule une mosaïque d’images. Depuis sa création et son premier numéro, en septembre 2007, « Mon Œil » regarde en arrière. La chronique ne balaye pas l’actualité de la semaine écoulée, elle repasse les plats. Avec ses filtres, son tire-bouchon, ses mixers, son shaker. Toute une batterie de cuisine jubilatoire pour livrer une chronique de quelques minutes, gavée d’ingrédients tranchés, retranchés, additionnés. Des images puisées dans la réalité nue des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.