Israël : vers une situation d’apartheid

Reprise de la colonisation, affirmation du caractère juif de l’État, le gouvernement israélien cède sur toute la ligne aux plus extrémistes.

Ironie de l’histoire : au moment où, en France, des procès sont en cours contre des associations ou des personnalités accusées de « provocation à la discrimination raciale » pour avoir appelé au boycott des produits venus d’Israël (voir ci-contre), le gouvernement israélien renforce les aspects les plus discriminatoires de sa politique. Non seulement il vient de donner son feu vert à la poursuite de la colonisation de Jérusalem-Est, mais il vient également d’avaliser le principe d’une allégeance à Israël…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.